Depuis quelques années, le vent de la révolution technologique est en train de souffler sur la filière automobile. En effet, le projet de voitures autonomes devient au fil du temps une réalité surprenante. Aujourd’hui en France, une nouvelle génération de véhicules s’invite dans le domaine du transport public routier. On parle de véhicules autonomes qui n’ont pas besoin de conducteur « humain » pour prendre une direction quelconque sur une voie autoroutière. Quels sont les avantages et les différents modèles de ce type de voiture aussi révolutionnaire ?

Voiture autonome : quelle utilité pour les usagers ?

Pourquoi inventer une voiture sans conducteur au lieu d’une simple amélioration de la voiture classique pour que l’homme y soit toujours utile et responsable ? En effet, étant donné les nombreux cas d’accident routiers où l’être humain est à 90% responsable, en principe la voiture autonome a pour but de réduire considérablement cette proportion, soit à 80% à l’orée de 2040. Telle est la vision des autorités gouvernementales Françaises et des concepteurs de ce type de véhicule.

Ainsi, cette nouvelle génération de véhicules permettrait de sauver des vies humaines. Ce type de véhicules étant connecté, il y a donc possibilité de récolter certaines informations, notamment les accidents survenus dans des angles fermés.

Un autre avantage permet d’éviter certains itinéraires pour ne pas être coincé dans les bouchons. Avec une voiture autonome, il n’y a plus de stress ni d’angoisse pour le conducteur qui n’a pratiquement pas grand rôle à jouer.

L’objectif de ces changements de transports est de réduire les manœuvres du chauffeur tout en permettant à ce véhicule connecté de s’auto-commander. Ses nombreux équipements automatiques mis en place sont faits expressément pour lui accorder plus de facilités et de repos. Aujourd’hui, grâce à l’évolution technologique, il est aisé de communiquer avec ce genre d’automobile. Par exemple à un feu, votre véhicule autonome est capable de vous dire qu’il est vert pour continuer la route. Pour davantage d’informations sur les bénéfices des voitures connectées, je vous invite à lire l’article entièrement.

Différents modèles de conduite autonome en France

Pour le moment en France, la flotte routière est en train d’expérimenter des voitures autonomes de différents niveaux d’autonomie.

On a d’abord le « niveau zéro » qui concerne le premier modèle de voiture pour lequel presque 100% des manœuvres sont à la tâche du conducteur. Par conséquent, on peut dire que ce type n’est pas autonome. Il est seulement équipé d’un système d’alarme pour avertir en cas de franchissement d’une zone dangereuse.

Quant au véhicule autonome de « niveau un », il comprend un guide à la conduite composé d’assistance au freinage et de contrôle de stabilité. Ce modèle propose moins de manœuvres au conducteur contrairement au premier type.

Les voitures de « niveaux deux » possèdent le « park assist » qui est un système d’assistance au stationnement automatique. Il est également équipé d’un dispositif qui lui permet de réguler de manière autonome la vitesse et la distance raisonnable lorsqu’il se trouve derrière un autre véhicule, une fois dans l’embouteillage.

Grâce à la fonction « park assist feet off », la voiture autonome de niveau deux offre davantage de liberté et de nombreux autres avantages à sa conduite. Par exemple, le chauffeur peut la laisser effectuer seule des manœuvres, même en étant hors de la voiture.

Découvrez les tous premiers véhicules autonomes en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *