Mieux comprendre le fonctionnement des frais bancaires et apprendre comment les réduire

Frais bancaires : comprendre et payer moins cher

De nombreux consommateurs se plaignent de frais bancaires trop élevés. Face à cela, certains représentants se sont mêlés à la danse pour réclamer davantage de clarté ainsi qu’une régulation. En attendant une éventuelle baisse ou autres solutions, le consommateur peut s’informer davantage sur les différents frais et conséquemment, payer moins cher.

Qu’entend-t-on par frais bancaires ?

Un frais bancaire est la contrepartie financière imposée par une banque pour avoir accès à ses services. C’est à partir de cet argent qu’elle fait des profits. Il s’agit aussi bien du prix des services et des produits bancaires que des pénalités en cas de non-respect de certaines règles du contrat.

Les frais bancaires peuvent être appliqués sur les modes de paiement, en l’occurrence la carte bancaire et le chéquier.

Lorsqu’un client souscrit une assurance, les frais qui lui sont imposés relèvent également des frais bancaires. Ils concernent la gestion continue du compte, les découverts non conformes à la réglementation de la banque, etc.

Dans quelles circonstances les applique-t-on ?

Pour mieux comprendre les banques en ligne, il faut savoir que lorsqu’un client ouvre un compte, il signe la convention de compte, ce qui signifie qu’il adhère à la charte de son organisme financier. La totalité des frais bancaires énoncés dans la convention de compte sont applicables.

Si jamais des changements surviennent après la signature du contrat, le banquier a le devoir de prévenir le client des modifications apportées par rapport à l’ancien régime.

Les tarifs bancaires en ligne

Il y a deux types de banque en ligne. Les plateformes « Pure Players » ou entreprise exerçant exclusivement en ligne telles que Boursorama Banque, Hello Bank et ING Direct et les banques à distance des institutions classiques. Il s’agit de leurs variantes digitales.

Quel que soit leur type, il faut noter que les banques en ligne sont les moins chères du marché. Par rapport aux organismes financiers conventionnels, elles n’ont pas de guichet, ce qui implique une réduction conséquente des employés. C’est la raison pour laquelle une banque online peut se permettre le luxe d’offrir au consommateur une cotisation bancaire gratuite, de même qu’une ouverture et une fermeture de compte sans frais.

Les banques en ligne proposent aussi des cartes bancaires à leurs clients. Lorsqu’un client souscrit à une banque en ligne filiale d’une banque physique, il paie les mêmes frais bancaires que ceux imposés par la banque mère.

Mais grâce aux « Pure Players », le client ne débourse même pas un centime. Toutefois, certains avantages tels que la gratuité de la carte bancaire répond à une exigence. Le client doit avoir un revenu minimum de 1 000 euros par mois. Boursorama Banque et Hello Bank imposent aussi cette exigence à leurs utilisateurs.

local_offerevent_note juillet 11, 2018

account_box Anya