Les immeubles PMR

La norme pour les personnes à mobilités réduite : une aide essentielle

La norme PMR est une loi qui est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2008, qui vise à aider les personnes avec un handicap physique ou mental à se déplacer librement dans un édifice immobilier. Cette loi concerne les différents types de logements (collectifs ou individuels) qui possèdent plusieurs pièces. Trois détails importants concernent l’immeuble PMR : l’accès aux appareils de transport, les voiries et les stationnements comme les places de parking pour véhicules d’handicapés, les escaliers adaptés, etc. La circulation à l’intérieur du bâtiment comme les déplacements horizontaux et verticaux, les signalisations, les aires de rotation et autres, puis l’utilisation facile des équipements comme les toilettes, les douches, les lavabos et les cuisines sont aussi incluses.

Comment agencer un logement en respectant la norme PMR ?

Pour pouvoir héberger une personne en situation de handicap, des dispositions nécessaires doivent être prises, notamment la mise en place d’un immeuble adapté aux PMR. Elles doivent pouvoir y circuler librement sans aide, autant que possible, quelle que soit la partie du bâtiment.

Votre immeuble est assez vieux ? Rendez vos étages accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à une rénovation d’ascenseur à Paris. Concept Ascenseurs est une entreprise spécialisée dans tout type de système élévateur, elle rénove, installe et entretien vos équipements. Paris est une ville culturelle riche en histoire, elle a de nombreux monuments qui méritent d’être visités. Le Musée du Louvre, La Cathédrale Notre Dame de Paris, La Tour Eiffel sont autant de curiosités à ne pas manquer.

L’objectif de la norme PMR répond aux besoins des 4 catégories de handicaps : le handicap moteur pour les personnes en difficulté motrice, le handicap visuel pour les malvoyants et non voyants, le handicap auditif pour les individus sourds et mal entendants, et le handicap mental pour ceux qui vivent avec des troubles de capacités intellectuels. Cette norme vise ainsi à éviter toute complication dans les déplacements des personnes handicapées dans tout type de bâtiment (public ou privé).

Les différents établissements recevant du public (ERP) sont concernés par l’accessibilité aux personnes à handicap depuis l’adoption de la loi n°75-534 du 30 juin 1975. Cette loi permetà ces PMR d’accéder aux différents ERP, mais aussi aux logements privés. Elle explique les diverses dispositions à opter pour la libre circulation de ces personnes dans leurs locaux.

Quelques exigences contenues dans la norme PMR

Pour qu’une infrastructure immobilière puisse accueillir une personne en situation de handicap, des mesures normatives doivent être optées. Les largeurs de passage doivent être de 83 cm pour les fauteuils roulants, avec un dégagement de 90cm de large. Les toilettes doivent être conçues avec 1,5m de large et une profondeur de 1,4m. Pour transformer un édifice à plusieurs étages en un immeuble accessible à une personne à mobilité réduite, tout type d’installation est soumis à des normes : éclairage, disposition des meubles, dimensions à respecter et autres encore).Cela ne concerne donc pas que l’accessibilité à différentes pièces.

A part la règlementation de passage pour le fauteuil roulant, les malvoyants sont aidés par la mise en place de bandes d’aides pour l’orientation, qui les protègent ainsi de tout obstacle dans les espaces publics. Les poignées et les portes sont également concernées (dimensions, espace de manœuvre, débattement, et autres encore). La sécurité est aussi importante dans un immeuble dédié aux PMR.

local_offerevent_note novembre 13, 2020

account_box Anya