La reprise des études concerne de plus en plus de séniors en France. Les causes peuvent varier en fonction du vécu de chacun. Certains veulent évoluer, d’autres souhaitent approfondir leur connaissance. Il existe actuellement de nombreux parcours qui permettent de se former à nouveau et de s’initier dans différentes formations. Une enquête de Cap Retraite à ce sujet nous est livrée.

Cap Retraite propose les universités inter-âges

Les personnes ayant atteint l’âge de la retraite ont généralement du temps libre devant elles puisque c’est le moment où toutes activités professionnelles cessent. Il est possible de retrouver l’ambiance de la fac dans une université conçue spécialement pour les adultes.

La palette des formations accessibles aux plus de 60 ans s’élargit sans cesse : initiation à l’informatique, cours sur l’histoire, cours de langues, etc. C’est également un bon moment pour rencontrer des gens partageant les mêmes centres d’intérêt.

Pour s’y inscrire, il suffit d’effectuer une demande dans la branche appropriée. Normalement, les universités ouvrent l’inscription en septembre mais certaines permettent de le faire en cours d’année à condition d’avoir u motif valable bien sûr.

Une assurance est également disponible pour couvrir les retraités en cas d’accident pendant ces activités. Les personnes âgées peuvent demander conseil à Cap Retraite (Voir sa publication ici), un site spécialisé pour les retraités.

Les formations à distance

Apprendre tout en restant à la maison est possible grâce à la technologie. C’est une solution qui s’avère efficace si l’intéressé ne dispose pas d’université près de chez lui ou s’il ne peut pas se déplacer.

Les cours à distances ont désormais tiré profit des ressources du son et de l’image : pédagogiques sur le net, vidéos, DVD multimédia, etc. Le seul hic de ce mode d’enseignement est l’absence de l’interaction avec d’autres élèves, mais peu importe puisque c’est la conviction de savoir et d’apprendre qui compte.

Le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance) reste la meilleure référence, car c’est le premier opérateur d’enseignement à distance. Cap Retraite conseille de s’y renseigner avant d’opter pour les cours à distances.

Il dispense plus de 250 formations pour les personnes âgées et aucun diplôme n’est exigé pour l’inscription. Les tarifs sont variables en fonction des formules et matières choisies.

Reprendre le cursus universitaire

L’admission dans les universités se fait à tout âge à condition que les séniors ont les diplômes requis. Dans le cas contraire, il peut soit demander l’homologation de ses expériences professionnelles soit agréer un statut d’auditeur libre pour avoir l’accès dérogatoire à la filière choisie.

Le statut d’auditeur libre permet à toutes les personnes âgées de s’inscrire sans condition préalable de diplôme ou de scolarité. Les auditeurs libres peuvent en effet assister aux cours magistraux à la limite des places disponibles. Le seul bémol est que certains cours ne sont pas accessibles et les auditeurs libres ne passent pas les examens. Le reportage de Cap Retraite sur Tumblr nous permet de voir le parcours de certains séniors dans ce cas.

Il faut cependant se préparer financièrement pour l’inscription, car elle est payante.

La VAP (Validation d’Acquis Professionnels) permet d’entrer dans la formation universitaire sans diplôme requis mais il faut valider l’expérience professionnelle en tant que salarié ou autre.

Reprendre les études après 60 ans, les domaines conseillés par Caps Retraite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *