Les normes européennes d’hygiène NIMP-15

Les Règles d’hygiène selon les standards européens

De nombreux matériels d’emballage en bois utilisés dans la logistique et le transport de marchandises à l’extérieur sont soumis à une réglementation stricte, à travers les normes européennes d’hygiène NIMP – 15 (Norme Internationale pour les Mesures Phytosanitaires n°15). Ce sont notamment les palettes, les caisses, les fûts, les rehausses pour palettes ou les calages en bois. Le non-respect de ces règles peut entrainer le rejet ou le blocage de vos marchandises.

Quelles sont les normes européennes d’hygiène NIMP-15 ?

Les normes européennes d’hygiène NIMP – 15, acronyme de Normes Internationales pour les Mesures Phytosanitaires n°15, permet de faire l’exportation de vos marchandises en toute régularité, évitant ainsi que vos produits soient bloqués ou refusés à leur destination. Cette réglementation a pour but d’harmoniser les mesures applicables dans le secteur pour empêcher l’infestation des forêts d’un Etat importateur par des nuisibles présents dans les matériaux d’emballages en provenance d’autres pays ou continents.

Vous trouverez chez SPR des palettes répondant à cette norme, un ensemble de palette de manutention en Indre-et-Loire (37) parfaitement adapté à vos besoins et à la nature de votre marchandise. Indre-et-Loire (37) est le département de la région Centre-Val de Loire. Tours, sa préfecture, est une ville universitaire et une ancienne cité gallo-romaine.

En quoi consiste cette norme ?

Les normes européennes d’hygiène NIMP – 15 sont une mesure phytosanitaire internationale répondant à la nécessité de traiter les matériaux en bois d’une épaisseur supérieure à 6 millimètres, utilisés pour les échanges commerciaux internationaux. L’objectif principal de la réglementation est d’endiguer la propagation d’organismes nuisibles aux végétaux lors des transports d’emballages en bois. Le respect de cette norme est matérialisé par le marquage de l’emballage prouvant un traitement thermique ou fumigation de l’équipement en bois. Le système d’identification et de marquage comprend différents éléments :

• Le logo IPPC de l’organisation internationale de protection des végétaux

• Le code du pays, par exemple FR pour la France

• Le code ISO du producteur ou du fournisseur, constitué de 2 ou 3 lettres de la région administrative et d’un nombre à 5 chiffres

• Le code de traitement, notamment HT pour « Haute Température »
Cette mesure ne concerne pas certains matériaux d’emballages tels que les contre-plaqués, les panneaux de particules et les matériaux d’emballage faits de bois mince, inférieur ou égale à 6 mm.

Les emballages visés

Le bois utilisé pour exporter vos marchandises ou colis contient très souvent des maladies ou de bestioles nuisibles, inconnues par les pays destinataires, qui ne savent pas toujours comment s’en protéger. Sont concernés les emballages en bois brut ayant une épaisseur supérieure à six millimètres, plus spécifiquement :

• Toutes les essences de bois, de feuillus ou de résineux

• Toutes les formes, qu’il s’agisse notamment de planche, de palette, de latte, de caisse ou de cageot

Les panneaux tels que l’OSB, le MDF ou le contreplaqué n’en font pas partie, parce qu’on considère qu’ils ont été suffisamment traités pour ne pas poser de problèmes de

Les Etats concernés

La norme NIMP -15 est obligatoire depuis mars 2005, pour tous les emballages entrant dans l’Union Européenne. Cette obligation s’impose uniquement aux importations en provenance des pays hors de l’Union Européenne et ne s’applique pas au commerce intra-communautaire, à l’exception de la Suisse. Concernant les exportations intra Union européenne, le Portugal applique sa propre régularisation, devenant ainsi l’exception à la règle communautaire.

Pour se conformer à la norme, utilisez du bois traité thermiquement (air chaud) ou par fumigation (gaz tuant les insectes par anoxie). Vous pouvez simplement vous adresser à un fournisseur agréé.

local_offerevent_note avril 13, 2020

account_box Anya