Compte bancaire professionnel

Quel type de compte bancaire pour les travailleurs indépendants

Le travailleur indépendant, comme l’artisan ou l’auto-entrepreneur, est une personne installée à son compte et qui gère sa propre affaire. Cela peut se faire en entreprise individuelle ou en société. Pour mieux distinguer le patrimoine personnel de son business, il est recommandé d’ouvrir un compte bancaire. L’objectif est de créer un compte pro qu’on peut gérer à distance, sans forcément se rendre au guichet dans une banque physique. Le plus important est de trouver une banque 100% en ligne qui propose des tarifs assez intéressants et des conseillers clients accessibles à tout moment.

Travailleurs indépendants : ouvrir un compte bancaire pro est-il obligatoire ?

Les banques professionnelles sont différentes des établissements bancaires 100% en ligne. Mais pour faciliter la tâche et permettre de se focaliser sur les occupations à forte valeur ajoutée, des caisses de crédit proposent déjà aux travailleurs indépendants des solutions adaptées pour une meilleure gestion à distance de leur compte. Pour davantage d’informations sur cette question, il est préférable de consulter le site http://www.jepargneenligne.com

Pour information, sachez que l’ouverture de compte bancaire professionnel est réservée aux personnes morales comme les associations, les SA, SARL, SAS, EURL, SELARL, SCI et bien d’autres. Le but est certes le dépôt du capital social, mais le compte bancaire pro est aussi exigé pour exister officiellement sur le marché national. Il est un des éléments indispensables à l’obtention du certificat de dépôt, lui-même nécessaire pour l’enregistrement des statuts de l’entreprise. Prévu par le code de commerce, l’ouverture de compte professionnel pour une affaire personnelle permet de se faire immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés.

Précisons que le compte bancaire pro n’est pas une obligation étant une entreprise individuelle. En principe, un compte dans une banque au nom du dirigeant suffit pour exercer son activité. Par exemple, il peut simplement faire usage de son compte courant personnel pour gérer ses dépenses professionnelles. Dans ce cas est-ce qu’on peut dire qu’une telle société personnelle exerce-t-elle dans la légalité ? En plus, il va poser éventuellement un problème de comptabilité et de fiscalité à cause de la confusion entre le patrimoine personnel et celui de l’entreprise.

Par contre, si vous exercez dans le domaine commercial comme entreprise individuelle, dans ce cas vous êtes tenu d’avoir un compte bancaire professionnel distinct du compte courant personnel.

En effet, selon l’art L123-24 du Code de Commerce, lorsque vous avez le statut de commerçant, l’ouverture d’un compte dans une banque ou d’un bureau de chèques postaux devient une des conditions pour mener librement vos activités professionnelles sur le territoire Français. Même si cette loi, en visant uniquement les commerçants, n’est pas assez explicite sur la nature du compte, elle le rend néanmoins obligatoire pour toute action commerciale.

Cependant, il est normal de savoir qu’avoir un compte bancaire dédié à son activité professionnelle est capital pour une gestion saine de son business. Il est conseillé de séparer sa comptabilité personnelle de son entreprise.

Pourquoi cela est-il nécessairement recommandé ? La séparation entre le compte courant personnel et celui de la société individuelle va permettre d’éviter éventuellement les litiges en cas de contrôle fiscal. En effet, très souvent lorsqu’il n’y a pas de distinction, l’administration fiscale a le droit de confisquer tous les comptes tels que le compte personnel, le compte professionnel, le compte familial et autres pour ses investigations. C’est-à-dire que tous les comptes ayant servi aux dépenses relatives à l’activité de l’entreprise peuvent être audités.

Compte professionnel : Définition

On peut définir un compte bancaire professionnel comme celui qui est destiné à une entreprise comme une PME, grande société, entreprise indépendante (auto-entrepreneur ou artisan). Ce type de compte est presqu’identique au compte personnel, mais cette fois, certains services supplémentaires sont ajoutés pour le bon fonctionnement de l’activité de la société. Aujourd’hui, les banques proposent une large gamme de prestation en ligne. L’avantage d’avoir un compte pro est qu’il permet de bénéficier d’un suivi personnalisé de la part du conseiller client, des assurances spécifiques et des outils de gestion de trésorerie. Mais aussi au nom de l’entreprise, vous avez droit à des moyens d’encaissement ou de paiement gratuits tels que la carte bancaire et le chéquier.

Le site http://www.jepargneenligne.com vous offre tous les créneaux afin de bien choisir une banque mobile susceptible de vous proposer des services en ligne au meilleur rapport qualité-prix du marché. La seule condition est d’être capable de sélectionner tous les besoins indispensables à l’activité de la société individuelle en question.

Au mieux, vous pouvez utiliser un comparatif banque en ligne pour savoir celle qui a les meilleures offres en termes de tarifs et de services accessibles via internet depuis un mobile. Vous n’êtes pas obligé de choisir votre banque familiale s’il y en a déjà quelques unes qui proposent des prestations qui correspondent parfaitement à vos attentes.

Une fois que votre choix est porté sur celle qui répond bien à vos exigences, ce qui vous reste est de réunir les pièces indispensables pour l’ouverture du compte professionnel. Il s’agit :

  • De la pièce d’identité, y compris la photographie et la signature,
  • De l’immatriculation (soit à la chambre des métiers soit au registre du commerce), pour les commerçants ou artisans,
  • Du numéro de SIREN et code APE attribué après la demande à l’URSSAF, concernant les auto-entrepreneurs ou travailleurs libéral.
local_offerevent_note juin 19, 2018

account_box Anya