Gestion d’un réseau informatique : ce qu’il faut savoir

Entreprise ou particulier, le fait d’avoir plus d’un appareil connecté amène à étudier de près une bonne gestion de son réseau informatique. Pour ce faire, il faut évidemment l’accompagnement d’un professionnel, mais surtout connaitre ne serait-ce qu’une petite partie de ce grand système qui nous permet le partage de données et la circulation des informations. À travers cet article, nous allons rappeler quelques éléments essentiels pour une meilleure gestion de son réseau informatique.

Ce qu’implique la gestion des réseaux

Avant de passer à nos exemples de solutions, nous allons revoir ce que nous entendons exactement par la gestion de réseaux informatiques. Il s’agit de tout ce qui est procédures, méthodes, ou encore moyens mis en œuvre pour la surveillance de notre réseau ou encore son administration. Cette dernière inclut notamment les outils nécessaires pour l’exploitation de notre réseau, la maintenance et même les fournitures.

En effet, il est essentiel d’être particulièrement bien équipé afin que le système puisse répondre entièrement aux besoins des utilisateurs. Pour toute cette démarche, il est conseillé de faire appel à des spécialistes, à l’instar de Netwalkerstore.

Par ailleurs, il est à noter que la satisfaction des utilisateurs passe obligatoirement par la qualité de service qui découlera de cette bonne gestion du réseau. Cela inclut entre autres la disponibilité du réseau, sa performance communément appelée son temps de réponse, sa fiabilité et aussi sa sécurité.

Sécurité du réseau, élément crucial

La bonne gestion du réseau informatique passe également par une excellente maitrise de la sécurité. Actuellement, et malgré le fait d’être une tâche profondément complexe, c’est un élément déterminant quand il s’agit de gestion de réseau. Se protéger contre des attaques figure plus que jamais parmi les objectifs de tous ceux qui ont un parc informatique.

Une atteinte particulière peut entraîner une importante perte de données et même aller jusqu’à l’effondrement du réseau entier. Dans la pratique, il s’agit d’autoriser uniquement l’accès aux ressources aux seuls utilisateurs et appareils autorisés au préalable. Tous ceux qui sont non autorisés sont bloqués grâce à des systèmes de contrôles d’accès, de logiciels de gestion de sécurité, de chiffrement, de logiciels antivirus. Pour information, chez les particuliers, 38% ont été victimes d’hameçonnage contre 23% pour les professionnels, qu’elles soient associations, entreprises ou collectivités.

Connectivité réseau selon les usages

Par ailleurs, on peut aborder la question de connectivité lorsqu’il s’agit de gestion de son réseau informatique. Plusieurs types de connectivité sont relevés selon les usages préconisés. Nous citerons ci-après trois qui sont majoritairement utilisés.

Ainsi, il y a le WiFi qui n’est plus à présenter, ensemble de protocoles de communication sans fil et permettant de connecter des matériels comme les imprimantes, les consoles de jeux.

On note également le réseau LAN ou réseau local. Celui-ci est réservé pour un ensemble d’ordinateurs reliés entre eux par un réseau dans une zone géographique limitée.

Enfin, le réseau WAN qui est composé de plusieurs sous-réseaux LAN et s’étendre sur une zone comme une région, un pays ou un continent.

local_offerevent_note octobre 15, 2021

account_box Anya