Greffe de cheveux

Quelle technique de greffe de cheveux choisir ?

Vous souffrez de la calvitie et après réflexion, vous avez décidé de pratiquer une micro-greffe de cheveux. Sachez que vous aurez à choisir entre 2 techniques. La plus fréquemment mise en pratique, considérée comme la classique, est la bandelette ou FUT (Follicular Unit Transection). L’autre technique, plus récente, est la FUE (Follicular Unit Extraction). En fonction de votre l’étendue de votre perte de cheveux, vous aurez à choisir entre l’une de ces méthodes d’implantation capillaire.

L’essentiel de la microgreffe par bandelette (FUT)

Pour traiter votre calvitie, il est possible que la microgreffe par bandelette soit la technique qui vous convient. Après avoir consulté un spécialiste, vous saurez si la FUT est la meilleure solution qui s’offre à vous. En général, cette méthode d’implantation capillaire est mise en pratique lorsqu’il est question de couvrir une large zone de calvitie. Après analyse de votre cas, le spécialiste se décidera. Si vous devez passer par la FUT, sachez que vous vous retrouverez au bloc opératoire pour une intervention chirurgicale qui se déroule sous anesthésie locale.

Dans le cadre d’une microgreffe par bandelette, une fine bandelette de cuir chevelu est prélevée au niveau de votre nuque. Ensuite, le praticien effectue son découpage qu’il réimplante dans les zones dégarnies de cheveux sous forme de micro greffons. L’intervention peut avoir lieu en une seule séance. Mais si la calvitie est importante, une nouvelle séance est envisageable. Dans tous les cas, la FUT permet d’implanter un grand nombre de cheveux, généralement entre 2 000 et 8 000 lors d’une opération qui dure entre 2 à 4 heures.

Si vous devez vous faire greffer les cheveux à partir de la micro-greffe par bandelette, attendez-vous à ce qu’une cicatrice soit laissée dans votre cuir chevelu, au niveau de la zone de la nuque. C’est le principal inconvénient de cette technique. Mais si vous avez des cheveux longs, cette cicatrice peut être cachée.

Les réalités de la technique FUE

Suite à votre consultation, le spécialiste peut estimer que la technique FUE est celle qui correspond plus à votre cas. Le jour de l’opération, une injection vous sera faite. Il s’agit d’une simple anesthésie locale. Après, le praticien procédera à cette chirurgie capillaire qui consiste à faire une extraction folliculaire directe, follicule par follicule, et faire une réimplantation des éléments prélevés aux endroits qui ont besoin d’être pourvus en cheveux. Notez que chaque follicule est capable de favoriser la repousse de 1 à 3 cheveux.

La FUE n’est pas invasive et est la technique que vous devez choisir si vous souffrez d’une petite calvitie. Son principal avantage est qu’elle ne laisse pas de cicatrice au niveau de la zone de prélèvement et le patient ne ressent quasiment pas de douleurs postopératoires. Comme inconvénient, on note le fait qu’une séance soit longue. En effet, elle dure le double d’une séance de FUT à nombre égal de greffons implantés. En général, une opération de FUE dure entre 5 et 7 heures. En outre, elle est chère. On constate à ce propos qu’une séance est plus élevée d’environ 30% par rapport à celle de la FUT.

Afin de vous aider à choisir la meilleure technique de greffe de cheveux, vous pouvez faire un tour sur https://www.docteurcheveux.fr/ pour contacter un chirurgien qui vous conseillera.

local_offerevent_note décembre 16, 2019

account_box Anya